Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Plus de 1000 travailleuses et travailleurs se rassemblent pour faire avancer la négociation

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

À quand une vraie reconnaissance pour toutes celles qui participent au développement de nos enfants en…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Négociation locale au CIUSSS de la Capitale-Nationale

assez_capitale_nationale_2

Plus de 1000 travailleuses et travailleurs se rassemblent pour faire avancer la négociation

Au terme d’une tournée d’assemblée générale dans plusieurs établissements, le syndicat des travailleuses et des travailleurs du CIUSSS de la Capitale-Nationale–CSN se dote d’un mandat de pression pour faire avancer la négociation locale actuellement en cours. C’est plus de 1000 travailleuses et travailleurs qui se sont rassemblés pour passer à l’action afin d’améliorer leurs conditions de travail difficiles. La FSSS–CSN mène actuellement la campagne Assez ! Personnel surchargé qui propose plusieurs solutions durables pour mettre fin à la détresse du personnel du réseau.

Un mandat clair pour une bonne convention locale négociée

À la suite de la fusion des accréditations syndicales dues au projet de loi 10, les conventions collectives locales doivent être négociées dans l’ensemble des syndicats touchés par les fusions. Dans la Capitale-Nationale, les négociations locales stagnent dans un contexte où la surcharge de travail et l’épuisement professionnel atteignent des sommets. L’employeur tente d’augmenter la flexibilité, notamment en voulant déplacer le personnel sur le territoire du CIUSSS.

C’est pour faire avancer cette négociation que plus de 1000 travailleuses et travailleurs du CIUSSS de la Capitale-Nationale ont participé à leur assemblée générale pour se doter d’un mandat de moyens de pression et d’action en appui à la négociation locale.

« Le personnel de la Capitale-Nationale en a assez ! Cela fait des mois que nous témoignons de l’état permanent de surcharge de travail. Et plutôt que de profiter de la négociation locale pour trouver des solutions à la détresse du personnel, l’employeur en rajoute une couche. Nous nous donnons maintenant les moyens que cette négociation avance pour améliorer les conditions de travail de celles et ceux qui soignent la population chaque jour », explique Richard Boissinot, président du syndicat.

Assez ! Personnel surchargé

La FSSS–CSN lançait récemment la campagne Assez ! Personnel surchargé pour dénoncer les problèmes de surcharge, d’épuisement et de pénurie vécus par le personnel du réseau. Cette campagne propose des solutions pour mettre fin à la détresse du personnel. Plusieurs actions sont à prévoir dans les prochaines semaines.

À propos de la FSSS–CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) compte plus de 110 000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS–CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket