Centres d'hébergement privés

Des demandes raisonnables

Au cours des dernières années, des gens d’affaires ont bien compris que le marché de l’hébergement des personnes âgées était des plus lucratif.
Par Katerine Desgroseilliers
Partager

La société québécoise vieillit, c’est un fait. Selon les dernières données de l’Institut de la statis­tique du Québec, c’est plus de 20 % de la population qui aura 65 ans et plus en 2021. Cette tendance démographique, qui s’accentue d’année en année, entraîne des besoins particuliers, entre autres en matière de logement pour les aîné-es.

Au cours des dernières années, des gens d’affaires ont bien compris que le marché de l’hébergement des personnes âgées était des plus lucratif. La présence des grands groupes financiers dans ce secteur en constitue une preuve éloquente. Pendant que les propriétaires s’enrichissent, les employé-es des centres d’hébergement privés (CHP) se dévouent au quotidien pour une rémunération qui, souvent, ne dépasse pas le salaire minimum.

Une négociation coordonnée

Au cours du printemps, des milliers de travailleuses et de travailleurs des CHP membres de la FSSS–CSN ont choisi de s’engager à négocier de façon coordonnée à travers tout le Québec en adoptant une plateforme commune qui contient deux grandes revendications.

D’abord, la demande salariale qui prévoit pour la personne salariée dont le salaire était inférieur à 12 $ au 30 avril 2018, une augmentation de 1,75 % rétroactive au 1er avril 2018, en plus de la majoration prévue au salaire minimum ; et, pour tous les salarié-es, 0,50 $, ou une augmentation salariale équivalente à la majoration du taux du salaire minimum décrétée annuellement par le gouvernement, ou le plus avantageux des deux, rétroactivement à la date anniversaire de la convention collective.

Puis, la deuxième demande qui fixe l’échéance des conventions collectives au 31 mars 2021 pour les conventions se terminant en 2020.

← Précédent Contenu local pour contrats publics 4 juin 2018
Suivant → Des palmes pour la presse syndicale 4 juin 2018