Coronavirus : état de la situation — 20 mars 2020

20 mars 2020

Message aux employeurs : « Ce n’est pas le temps de niaiser avec les mesures de prévention ! »

Chaque jour, le premier ministre lance un appel particulier pour contenir la crise. Nous estimons qu’il est plus que temps qu’il envoie une consigne très, très claire aux employeurs du Québec : les mesures de prévention en milieu de travail doivent être renforcées afin de contenir la propagation du virus.

Alors que la propagation du coronavirus s’amplifie, le président de la CSN demande au gouvernement de François Legault de s’assurer du renforcement de l’application des règles en matière de santé et de sécurité au travail par l’ensemble des employeurs au Québec.

Secteur public : la CSN demande la suspension des négociations
« La situation actuelle est inédite. Le Québec n’a jamais traversé une crise d’une telle ampleur et cela nous impose d’agir en conséquence. Le temps n’est pas à une entreprise d’envergure comme l’est la négociation du secteur public. Signer des ententes pour les trois, quatre, cinq prochaines années, pour des centaines de milliers de travailleuses et de travailleurs, alors que nous vivons une crise de santé publique sans précédent, nous semble impossible et inapproprié. »

Lire la déclaration complète de Caroline Senneville, vice-présidente de la CSN

Message de Jacques Létourneau aux syndicats de la CSN
Tant sur le plan économique que du point de vue sanitaire, le Québec traverse une crise sans précédent qui a des impacts bien réels sur les travailleuses et les travailleurs. Le président de la CSN, Jacques Létourneau, tient à informer les syndicats affiliés des mesures mises en place pour soutenir leur travail en période de pandémie du coronavirus.

 

Foire aux questions
Mise en ligne mardi soir, la foire aux questions de la CSN sur le coronavirus est régulièrement mise à jour. Si vous ne trouvez pas réponse à votre interrogation, vous pouvez également nous écrire à coronavirus@csn.qc.ca.

Appui au milieu culturel
Les préoccupations du milieu culturel sont nombreuses. La Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC–CSN) désire recueillir un maximum d’information sur les problématiques rencontrées par les travailleuses et les travailleurs autonomes ou atypiques du milieu culturel.

Point de presse de François Legault
Le premier ministre et la Direction de la santé publique confirment que les mesures en place ralentissent la propagation. En matière d’économie, le gouvernement va accélérer les projets d’infrastructures pour appuyer le secteur de la construction (260 000 emplois).

Point de presse de Justin Trudeau
Le gouvernement fédéral dit avoir conclu une entente avec les États-Unis afin de renvoyer les demandeurs d’asile qui franchissent illégalement la frontière pour entrer au Canada.

Bilan au Québec
139 cas + 18 cas par rapport à hier 23 h 59
1 décès
1 personne rétablie
2400 personnes sous investigation
7700 résultats négatifs

← Précédent Message aux syndicats du secteur public : Soutenir les anges gardiens, tous les anges gardiens, un devoir collectif 20 mars 2020
Suivant → Il faut miser sur le dialogue pour aider les anges gardiens 21 mars 2020
Partager
Sujets
Régions
  • Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec
  • Bas-Saint-Laurent
  • Cœur du Québec
  • Côte-Nord
  • Estrie
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Lanaudière
  • Laurentides
  • Montérégie
  • Montréal métropolitain
  • Outaouais
  • Québec–Chaudière-Appalaches
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/message-aux-employeurs-ce-nest-pas-le-temps-de-niaiser-avec-les-mesures-de-prevention%e2%80%89/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.